Postcards from Vankleek Hill’s past

A Selection from the Museum Collection of Historical Postcards

Corner of Higginson Street & Home Avenue c.1902

postcard/carte postale Dane Simon Collection, Musée Vankleek Hill Museum

The construction of the ‘mill’ houses, seen on the right, took place between 1901 and 1903.
At the turn of the 20th century, Vankleek Hill offered a variety of employment to men and women: carriage works, sawmills, flour mill, foundries, monuments, general stores, restaurants, a shoe factory, housekeeping, teachers, telegraph & telephone operators, bookkeepers, secretaries, carters, the railways.
The jobs generated a need for rental housing. General store owners Eustache Labrosse & John Northcott each built a number of brick homes with decorative front porches. The homes were identical to keep them affordable. Slanted flat roofs supplied rain water for the basement cisterns. A backyard laneway allowed easy delivery of coal & wood.
These homes remain sought-after today, 120 years later.

Coin de la rue Higginson et de l’avenue Home, vers 1902

La construction des maisons sur la droite a eu lieu entre 1901 et 1903.
Au tournant du 20e siècle, Vankleek Hill offrait une variété d’emplois aux hommes et aux femmes, notamment, dans le secteur du transport, les scieries, les moulins à farine, les fonderies, les monuments, les magasins généraux, les restaurants, les usines de chaussures, l’entretien ménager, l’enseignement, la télégraphie et la téléphonie, la comptabilité, le secrétariat, la mécanique et les chemins de fer.
Ces nombreux emplois ont engendré un besoin pressant de logements locatifs. Ainsi, les propriétaires des magasins généraux, Eustache Labrosse et John Northcott, ont chacun participé à la construction d’un grand nombre de maisons en briques, ornées de porches sur leur devanture. Construite à l’identique, chaque maison, assurait à l’ensemble une belle harmonie. Les toits plats inclinés fournissaient de l’eau de pluie pour les citernes du sous-sol. De même, les ruelles arrière permettaient facilement la livraison du charbon et du bois.
Ces maisons demeurent, encore aujourd’hui, très attrayantes, 120 ans après leur construction.

Main Street East, looking east c.1890

postcard/carte postale Dane Simon Collection, Musée Vankleek Hill Museum

Everyone in their Sunday-best is captured in this photo on Main Street.
There is a horse-drawn taxi available heading in the same direction.
The McCuaig, Cheney General Store, at the left, is today the Museum. Next door is the 3-storey warehouse for the general store, today apartments & gift shop.
The little girl in the white hat at the bottom of the image looked up and spotted the photographer in the window of the Windsor Hotel.
What event brought everyone together?

Rue Principale est, regardant vers l’est, vers 1890

Cette photographie montre une panoplie de gens vêtus de leurs plus beaux atours sur la rue Principale est.
On y aperçoit un taxi tiré par des chevaux.
Le magasin général McCuaig et Cheney, à gauche sur la photographie, est aujourd’hui le Musée de Vankleek Hill. Juste à côté, se trouve l’entrepôt à trois étages du magasin général, aujourd’hui transformé en logements locatifs et boutique de cadeaux.
Petite remarque amusante : la petite fille dans la partie inférieure de la photo, levant les yeux au loin, indique qu’elle a repéré le photographe.
Quel événement a réuni tout ce beau monde?

St. John’s Anglican Church & Higginson Tower c.1905

postcard/carte postale Dane Simon Collection, Musée Vankleek Hill Museum

St. John’s Church, built on land donated by Thomas Higginson, opened for divine service in 1854 in unfinished condition. The design is derived from Gothic architecture. The church bell was purchased in 1855 from Troy, New York for 36 Pounds, 10 Shillings. The Anglican congregation remains active today, and the church is still in use.

Higginson Tower
Thomas Higginson was keen to improve farming practices. In c.1832, he built a four-fan wind-powered grist mill for wheat and corn.
Archaeologists say the design is typical of French windmills prevalent in France and Québec. The enterprise did not succeed, and it fell into disuse.
Years later, Thomas’ son William, removed the fans and added a wood frame tower to create the “first private observatory in Eastern Ontario.” William provided a telescope to Vankleek Hill Collegiate Institute which had astronomy in their curriculum.
The Higginson Tower is now a municipally designated heritage site. In 2007, the restored observation tower was opened to the public. Detailed historical information is available at the site.

Église anglicane Saint-John et Tour Higginson, vers 1905

D’inspiration gothique, l’église anglicane Saint-John, qui fut construite sur un terrain donné par Thomas Higginson, a ouvert ses portes en 1854 dans un état inachevé. En effet, la cloche de l’église fut achetée en 1855 à Troy, New York pour 36 livres et 10 shillings. L’église est toujours en service aujourd’hui.

Tour Higginson
Thomas Higginson tenait à améliorer les pratiques et techniques agricoles. En 1832, il construisit un moulin à vent muni de quatre ailes afin de moudre le blé et le maïs.
Les archéologues disent que la conception de ce moulin est un exemple caractéristique des moulins à vent français répandus en France et au Québec à cette époque. Malheureusement, notons qu’il ne fut en fonction que pour un court moment et qu’il est tombé très vite en désuétude.
Par la suite, le fils de Thomas, William, a retiré les ailes et y a ajouté, à l’intérieur, un cadre en bois afin de créer le « premier observatoire privé de l’Est ontarien ». Il a même fait don d’un télescope au Vankleek Hill Collegiate Institute qui enseignait l’astronomie dans leur programme d’études.
La tour Higginson est aujourd’hui un site patrimonial désigné par la municipalité. En 2007, la tour d’observation fut restaurée et, de nouveau, ouverte au public. Des informations historiques détaillées sont disponibles sur le site.

Baptist Church & Dr. MacDonald’s House, c.1900

postcard/carte postale Dane Simon Collection, Musée Vankleek Hill Museum

The Vankleek Hill Baptist Church was built in 1883, and continues in operation today. The windows project Gothic-revival architecture, rising to a point that traditionally represents hands in prayer.

Dr. MacDonald’s House, 160 Main Street East
The house was constructed in 1886 by physician Dr. Donald McIntosh. On October 31, 1899, Dr. Alexander MacDonald bought the house for $3,000 (about $100,000 today). He lived here with his family until his death in 1954. Around the corner, on Bertha Street, he began the “MacDonald Hospital,” today a nursing home.
This Italianate-style house, with its gables, spires and classic gingerbread, has a colourfully painted pine board-and-batten exterior.

Église baptiste et Maison du Dr MacDonald, vers 1900

L’église baptiste de Vankleek Hill fut construite en 1883 et continue d’être en service aujourd’hui. La fenestration, marquant l’architecture néogothique du bâtiment, représente traditionnellement les mains jointes en prière.

Maison du Dr MacDonald, 160, rue Main est
La maison fut construite en 1886 par le médecin Dr. Donald McIntosh. Le 31 octobre 1899, le Dr. Alexander MacDonald a acheté la maison pour 3 000 $ (environ 100 000 $ aujourd’hui). Il y a vécu avec sa famille jusqu’à sa mort en 1954. Au coin de la rue Bertha, il ouvrit l’hôpital MacDonald, aujourd’hui, devenu un établissement de soins.
Cet établissement, de style italianisant, avec ses pignons, ses flèches et ses moulures en « pain d’épice » possède un extérieur en pin très coloré.

McCuaig, Cheney General Store c.1895
Musée Vankleek Hill Museum

postcard/carte postale Nettie Allen, Musée Vankleek Hill Museum

Duncan McDonnell constructed this timber frame store in 1834. The red brick was added c.1855 after a severe fire swept through downtown Vankleek Hill. This building is historically recognized as the first in Vankleek Hill to be covered in brick.
Malcolm McCuaig purchased the building in 1863. He and his partner Arthur Cheney made McCuaig, Cheney & Co. General Store a successful business into the 1920s. The building was then used for a millinery shop, living quarters, a veterinarian, apple storage, a feed business.
This general store architecture is a strong example of the emerging Canadiana style with its round-headed south facing front windows that frame narrow double doors. The full width front porch was decorative, and acted as both a connection to the wood plank sidewalk and a display area for store products during business hours.
During the restoration of the building, the Vankleek Hill & District Historical Society used this postcard to replicate the front porch.

Magasin général McCuaig, Cheney, vers 1895
Musée Vankleek Hill Museum

Duncan McDonnell construisit ce magasin à ossature de bois en 1834. La brique rouge a été ajoutée vers 1855 après qu’un violent incendie eut ravagé le centre-ville de Vankleek Hill. Ce bâtiment est historiquement reconnu comme étant le premier à être recouvert de briques à Vankleek Hill.
Malcolm McCuaig a acheté ce bâtiment en 1863. Lui et son associé Arthur Cheney ont fait de McCuaig, Cheney & Co. General Store une entreprise prospère dans les années 1920. Le bâtiment a ensuite été utilisé pour diverses fonctions : magasin de modélisation, espaces locatifs, un vétérinaire, le stockage des pommes et une entreprise d’alimentation animale.
L’architecture de ce magasin général est un parfait exemple d’un nouveau style émergeant : le Canadiana avec ses doubles fenêtres sur la devanture tournées vers le sud qui encadrent d’étroites portes doubles. Le porche avant de pleine largeur est décoratif et entretient à la fois une connexion avec le trottoir en planches de bois et la zone d’affichage pour les produits du magasin pendant les heures d’ouverture.
Pendant la restauration de ce bâtiment, la Société historique du District de Vankleek Hill a utilisé cette carte postale pour restaurer le porche.

Caledonia Springs Hotel c.1905

postcard/carte postale Dane Simon Collection, Musée Vankleek Hill Museum
postcard/carte postale Dane Simon Collection, Musée Vankleek Hill Museum

Caledonia Springs Hotel opened in 1836 and boasted “health restoring springs.” It was celebrated as a luxurious and fashionable health resort, with rooms for 250 people. It was just a few miles west of the Vankleek Hill train station where guests were met by carriages.
“To commence the day by drinking a bottle of Caledonia Springs Water imparts a glorious feeling of energy throughout the year…”
In the Rockies, CPR built the grand Banff Springs Hotel in 1888. Caledonia Springs fell out of favour and closed its doors in 1915.

Hôtel Caledonia Springs, vers 1905

Se vantant d’avoir rendu possible l’accessibilité à des sources d’eau naturelle, ayant le potentiel de « rétablir la santé », l’hôtel Caledonia Springs ouvrit ses portes en 1836. Il fut reconnu comme un complexe de santé luxueux et à la mode; comportant des chambres pour 250 personnes. L’hôtel se trouvait à quelques kilomètres à l’ouest de la gare de Vankleek Hill où les clients étaient accueillis en calèche.
« Commencer la journée en buvant une bouteille de Caledonia Springs Water éveille un sentiment glorieux d’énergie tout au long de l’année. »
Dans les Rocheuses, le CFCP construisit le grand hôtel Banff Springs en 1888. Dès lors, le Caledonia Springs tomba en désuétude et ferma ses portes en 1915.

Convent of the Soeurs de Ste-Marie-de-Namur c.1900

postcard/carte postale Dane Simon Collection, Musée Vankleek Hill Museum

The Sisters of St. Mary was a teaching Order. In 1886, two young local Irish women, the McGreevy sisters, joined the Order in Lockport N.Y., with a vision for a Catholic school in Vankleek Hill.
In 1887, “Academy of the Sacred Heart” opened on Higginson Street at the corner of Stanley Avenue with six nuns, and soon there were classes for 130 children. Then came busy decades of day school, boarding school, a Model School to train Catholic teachers, a nursery school and music school. While initially an English school, it became bilingual, and then serviced the French community.
In 1983, the Sisters redefined their purpose. The Convent became a place for reflection, religious retreats, and a retirement home for the Order. In 2009, the remaining Sisters moved to new projects in the Gatineau area of Québec. The convent building was sold and demolished in 2017.

Couvent des Soeurs de Ste-Marie-de-Namur, vers 1900

Les Sœurs de Sainte Marie arrivent à Vankleek Hill, ON, en provenance de Buffalo, un 4 décembre 1886 et commencent la construction du couvent sur un terrain offert par la famille McGreevy en vue d’œuvrer à l’éducation humaine et chrétienne des enfants catholiques de la région.
En 1887, l’«Académie du Sacré-Cœur » a ouvert ses portes avec six religieuses et bientôt il y a eu des cours pour 130 enfants. Se succédèrent, durant des décennies, une école de jour, un pensionnat, une école modèle pour former les enseignants catholiques, une école maternelle et école de musique. Bien qu’elle fut d’abord une école anglophone, elle devint bilingue afin de servir la communauté francophone.
En 1983, les Sœurs ont redéfini leur mandat. Le couvent devint un lieu de réflexion et une maison de retraite pour la communauté religieuse. En 2009, les Sœurs, toujours en poste, ont déménagé et se sont engagées dans de nouveaux projets dans la région de Gatineau, au Québec. Le bâtiment du couvent fut vendu et, il fut démoli en 2017.

Main Street East, south side looking west c.1895

postcard/carte postale Dane Simon Collection, Musée Vankleek Hill Museum

The McIntosh General Store, the Grand Central Hotel, and the MacLeod & Matte Tailor Shop are all in view from the corner of Home Avenue.
The wide street provided the space needed for farmers to drive livestock to the train station, or to the fairgrounds.

Rue Principale est, côté sud regardant vers l’ouest, vers 1895

Le Magasin général McIntosh, le Grand Central Hotel et le MacLeod & Matte Tailor Shop sont tous visibles depuis le coin de l’Avenue Home.
La grand-rue offrait l’espace nécessaire pour que les agriculteurs conduisent le bétail jusqu’à la gare ou jusqu’au parc des expositions.

Clark & Bertrand General Store c.1905

postcard/carte postale Dane Simon Collection, Musée Vankleek Hill Museum

John Jamieson constructed this combined general store and home at the corner of Main Street East and Derby Street in 1857. The building use continues today as a corner store and apartments upstairs.
Standing on the porch are: Bertrand, Clark and Eugene. A selection of sale items are on displayed outdoors.
Note the child sitting on the porch, and another beside the building.

Magasin général Clark & Bertrand, vers 1905

John Jamieson construisit ce magasin général combiné à sa maison à l’angle de la rue Main Est et de la rue Derby, en 1857. Le bâtiment occupe, encore aujourd’hui, la même fonction : dépanneur.
Debout sur le porche se trouvent Bertrand, Clark et Eugene. Une sélection d’articles à vendre est disposée à l’extérieur. Notez l’enfant assis sur le porche et un autre tout à côté du bâtiment.

Vankleek Hill Public School class c.1925

Image Ken & Daisy Brock Collection, Musée Vankleek Hill Museum

This public school was constructed in 1890 on Derby Avenue. It served until a regional elementary school was built in 1970.
Education first began in Vankleek Hill with Sunday schools, followed by series of formal schools as early as the 1830s.
Today in Vankleek Hill there are two schools: École St-Grégoire and Vankleek Hill Collegiate Institute.
Within the wider Champlain Township there are also: Pleasant Corners Public School and St. Jude’s Catholic Elementary School.

Classe d’une école publique de Vankleek Hill, vers 1925

Cette école publique fut construite en 1890 sur l’Avenue Derby. Elle fut en fonction jusqu’à ce qu’une école primaire régionale fut construite en 1970.
L’éducation a commencé à Vankleek Hill avec les écoles du dimanche, suivie d’une série d’écoles formelles dès les années 1830.
Aujourd’hui, à Vankleek Hill, il y a deux écoles : l’école St-Grégoire et l’institut collégial de Vankleek Hill.
Dans le canton de Champlain, il y a aussi : l’école publique Pleasant Corners et l’école anglais primaire catholique St. Jude.

Vankleek Hill Collegiate Institute c.1908

postcard/carte postale Nettie Allen, Musée Vankleek Hill Museum
postcard/carte postale Nettie Allen, Musée Vankleek Hill Museum

This school opened in January, 1891 on what is now Bond Street. The school motto was: Diligentia omnia vincit – Diligence conquers all.
The average enrolment in the early years was 75 students. It was heated by wood and required 125 – 130 cords per winter at $2 per cord.
For many years, high school students from outside Vankleek Hill boarded in town. The students came into town on the Sunday with their baskets of food for the week, and returned home on Friday after school.
In 1955, the building was replaced by a regional high school located on Highway 34. In 2010 that school was torn down and a new VCI was constructed on adjacent property, it serves 450 students.

Vankleek Hill Collegiate Institute, vers 1908

Cette école ouvrit ses portes en janvier 1891 sur ce qui est aujourd’hui Bond Street. La devise de l’école était : Diligentia vincit omnia – La diligence conquiert tout.
Le nombre moyen d’inscriptions dans les premières années fut de 75 élèves. L’institut fut d’abord chauffé au bois et nécessitait entre 125 et 130 cordes (2.00$/corde) durant l’hiver.
Pendant de nombreuses années, les élèves du secondaire qui provenaient de l’extérieur de Vankleek Hill logeaient en ville. Les élèves arrivaient le dimanche avec leurs paniers de nourriture pour la semaine et rentraient chez eux le vendredi après l’école.
En 1955, le bâtiment fut remplacé par une école secondaire régionale située sur l’autoroute 34. En 2010, un nouveau VCI fut construit sur une propriété adjacente et, dorénavant, accueille 450 étudiants.

Main Street East, north side looking west c.1900

postcard/carte postale Dane Simon Collection, Musée Vankleek Hill Museum

The McAdam House, built in 1898 by William McAdam, bookkeeper. The post office was located here from 1903 until the present post office was constructed in 1936.
The first official postmaster in Vankleek Hill was Neil Stewart in 1827.
Vankleek Hill has never had door-to-door delivery. Residents collect their mail from personal boxes at the post office, or in their rural mail boxes.

Rue Principale est, côté nord regardant vers l’ouest, vers 1900

La Maison McAdam fut construite en 1898 par le comptable William McAdam. Elle abritait le bureau de poste à partir de 1903 jusqu’à ce que le bureau de poste actuel fut construit, en 1936.
Le premier maître de poste officiel à Vankleek Hill fut Neil Stewart, en 1827.
Vankleek Hill n’a jamais eu de livraison de la poste porte-à-porte. Les résidents ont toujours récupéré leur courrier dans des boîtes personnelles au bureau de poste ou dans leurs boîtes aux lettres rurales.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s